Une télé presque parfaite, du 11 au 22 juillet 2017 à la médiathèque CECCANO à 16 h 30 – Festival d’Avignon 2017

visu-affiche

Pourquoi sommes-nous fascinés par certaines émissions de télévision ? Comment sommes-nous devenus accros à l’actualité ? Qu’est-ce qui nous attire dans « Faites-entrer l’accusé ? » Pourquoi Nabilla ? Combien de sardines sont serrées au fond de la boîte de Patrick Sebastien ? Pourquoi les enfants sont-ils scotchés devant la télé ? Est-ce que « The Voice » c’est vraiment du bonheur ? Pourquoi, dans « Un dîner presque parfait », les candidats vont faire des confidences dans les toilettes ? Ne faudrait-il pas un permis pour utiliser Facebook ? Que se passerait-il si Valérie Damidot débarquait chez vous sans que vous l’ayez demandé ?  A quoi servent-les coachs ? Est-ce que la télé c’est seulement une question de pub et de pognon ? Serait-il possible de faire une télévision de qualité ?

Autant de questions que se pose Sophia Loizeau lorsqu’elle se fait virer de la télé après 20 ans de bons et loyaux services. Elle décide alors de dévoiler la réalité de la télé au public, et de lui raconter avec humour l’envers du décor.

Pris dans la tempête d’un spectacle où tout peut arriver, le public va en devenir  acteur et même contribuer à créer une nouvelle émission. Avec « Une télé presque parfaite », il n’est pas impossible que vous passiez de l’autre côté du miroir…

Une pièce écrite et mise en scène par Virginie Spies.

Avec Adrien Darricau, Guillaume Hidrot, Ludivine Neveu, Tabatha Spies-Fouchard et Virginie Spies.

Photos : Thomas O’Brien.
Conception des visuels : Avant lundi.

MEDATHEQUE CECCANO : 2bis rue Laboureur 84000 AVIGNON

Entrée libre sur réservation
à partir de 7 ans

résa: +33 (0)6 18 55 16 76